Les Pérégrinations de Joce

Les Pérégrinations de Joce

TURNER peintures et aquarelles - Collections de la TATE - Musée Jacquemart André

Turner (1775 - 1851) est le plus grand représentant de l'âge d'or de l'aquerelle anglaise.

 

Le legs Turner a été reçu par la nation britannique en 1856 et comprend une centaine de peintures, de nombreuses esquisses et des dizaines de milliers d'oeuvres sur papier : aquarelles, dessins et carnets de croquis.

La plus grande partie est conservée à la Tate Britain, l'un des plus grands musées londoniens.

 

Une soixantaine d'aquarelles issues de ce legs ont été sélectionnées pour l'exposition ainsi que dix peintures à l'huile.

 

(source dépliant du musée)

 

Très jolie exposition avec de magnifiques aquarelles.

 

L'exposition se tient jusqu'au 11 janvier 2021 au musée Jacquemart André (très bel endroit à visiter).

Attention réservation obligatoire avec créneau horaire.

 

Il y avait peu de monde pour cette visite ; nous n'étions pas plus de trois dans les salles et parfois j'étais seule ce qui fut un vrai plaisir.

 

La Tamise et le pont de Kew, avec Brentford Eyot au premier plan et Stand-on-Green derrière les arches : marée basse (1805)

 

 

 

 

Cathédrale de Durham : intérieur, vue vers l'est le long de l'aile sud
1797-1798

En 1797, Turner parcourt tout le nord de l'Angleterre ce qui lui fournit un grand nombre de sujets paysagers et architecturaux.

Cathédrale de Durham : intérieur, vue vers l'est le long de l'aile sud
1797-1798

En 1797, Turner parcourt tout le nord de l'Angleterre ce qui lui fournit un grand nombre de sujets paysagers et architecturaux.

Château de Kilgarren, Pembrokeshire
1798-1799

Château de Kilgarren, Pembrokeshire
1798-1799

La Tamise près d'Isleworth : barques et péniches au premier plan
1805

La Tamise près d'Isleworth : barques et péniches au premier plan
1805

Scarborough
vers 1825

Scarborough
vers 1825

Venise : San Giorgio Maggiore - tôt le matin
1819

C'est en 1819 que Turner visite Venise pour la première fois.
Il n'y reste que quelques jours et la ville lui inspire une série de vues.

Venise : San Giorgio Maggiore - tôt le matin
1819

C'est en 1819 que Turner visite Venise pour la première fois.
Il n'y reste que quelques jours et la ville lui inspire une série de vues.

Le Château Saint-Ange
Gravé en 1832

Le Château Saint-Ange
Gravé en 1832

Le Mont Blanc et le glacier des Bossons au-dessus de Chamonix : le soir
1836

Le Mont Blanc et le glacier des Bossons au-dessus de Chamonix : le soir
1836

Le Gros-Horloge de Rouen, Normandie
vers 1832

Le Gros-Horloge de Rouen, Normandie
vers 1832

Le Rameau d'Or
exposé en 1834

Cette toile de grand format s'inspire du chant VI de l'Eneïde, la célèbre épopée de Virgile.
Accompagné par la sibylle de Cumes, le héros Enée va descendre aux Enfers pour revoir son père Anchine : afin d'être admis au royaume des morts et passer le Styx, ils doivent présenter un rameau d'or

Le Rameau d'Or
exposé en 1834

Cette toile de grand format s'inspire du chant VI de l'Eneïde, la célèbre épopée de Virgile.
Accompagné par la sibylle de Cumes, le héros Enée va descendre aux Enfers pour revoir son père Anchine : afin d'être admis au royaume des morts et passer le Styx, ils doivent présenter un rameau d'or

détail du tableau

détail du tableau

détail du tableau

détail du tableau

détail du tableau : la Sibylle brandissant le rameau

détail du tableau : la Sibylle brandissant le rameau

Cabinet à pigment de l'artiste

Cabinet à pigment de l'artiste

Palette Chelsea en bois, dernière palette de l'artiste

Palette Chelsea en bois, dernière palette de l'artiste

L'Artiste et ses admiratrices
1827

L'Artiste et ses admiratrices
1827

Coucher de soleil sur le parc depuis la terrasse de Petworth House
1827

Coucher de soleil sur le parc depuis la terrasse de Petworth House
1827

Le Lac Léman, avec la dent d'Oche, au-dessus de Lausanne
1841

Le Lac Léman, avec la dent d'Oche, au-dessus de Lausanne
1841

Venise, vue sur la lagune au coucher du soleil
1840

Venise, vue sur la lagune au coucher du soleil
1840

Quai de Venise, Palais des Doges
exposé en 1844

C'est sans doute après son dernière voyage à Venise en 1840 que Turner a peint cette vue oblique de Riva Degli Schiavoni, le principal front de mer de la Sérénissime.
A gauche on distingue le Palais des Doges, le Campanile de la Basilique Saint-Marc et à droite le dôme blanc et le clocher de l'église Saint-Zacharie.

Quai de Venise, Palais des Doges
exposé en 1844

C'est sans doute après son dernière voyage à Venise en 1840 que Turner a peint cette vue oblique de Riva Degli Schiavoni, le principal front de mer de la Sérénissime.
A gauche on distingue le Palais des Doges, le Campanile de la Basilique Saint-Marc et à droite le dôme blanc et le clocher de l'église Saint-Zacharie.

détail du tableau

détail du tableau

La visite de la tombe
exposé en 1850

La visite de la tombe
exposé en 1850

détail du tableau

détail du tableau



08/06/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 63 autres membres