Les Pérégrinations de Joce

Les Pérégrinations de Joce

Pissarro à Eragny, la nature retrouvée - Musée du Luxembourg - Paris 06

PISSARRO est à l'honneur en ce moment à Paris avec deux expositions :

- une au Musée Marmottan avec pour nom "le premier des impressionnistes"

- une au Musée du Luxembourg sur la période du peintre à Eragny : "la nature retrouvée"

 

C'est cette dernière exposition que je viens de visiter.

La semaine dernière j'ai assisté à une conférence sur cette exposition par l'arrière petit-fils du peintre, Joachim Pissarro, un monsieur brillant. 

Des conférences inaugurales sont proposées par les musées. Et elles sont gratuites. Un bon plan si vous voulez découvrir l'artiste avant de vous rendre à l'exposition.

 

Tout d'abord qui était Pissarro ? (source plaquette du musée)

il est né à Saint-Thomas dans les Antilles Danoises en 1830, il s'est formé tout seul à la peinture.

Il arrive en France en 1855 et devient un des piliers de l'impressionnisme.

Pissarro était un fervent partisan de la cause anarchiste. Il réalisa en 1889 un album de 28 illustrations anarchistes réalisées à la plume intitulé "Turpidudes Sociales". Cet album circule dans la famille. Ses fils proposeront aussi leur propres illustrations à des journaux anarchistes. 

Au cours de l'hiver 1883/84, Pissarro cherche un nouveau logement pour sa grande famille (sa femme attendant leur 8ème enfant).

Il choisit Eragny-sur-Epte.

En 1892, Pissarro devint propriétaire de la maison grâce à un prêt de Monet.

La maison existe toujours, c'est une propriété privée de nos jours.

L'exposition nous montre donc ses nombreux tableaux peints à Eragny : les prairies qu'aimaient beaucoup l'artiste. Il peignait beaucoup de la fenêtre de son atelier.

En 1886, Pissarro s'éloigne de l'impressionnisme et se rapproche de la nouvelle génération de peintres dont Seurat et la vague du pointillisme.

Il est décédé en 1903.

 

Replay de l'émission de France 5

Camille Pissarro, sur les traces du père des impressionnistes

 

 

 

Effet de neige à Eragny, la route de Gisors
1885

Gelée blanche, jeune paysanne faisant du feu
1888

Mon coup de coeur : regardez comme le ciel est beau
Vue de Bazincourt, ciel rouge
1893

Fenaison à Eragny
1893

La cueillette des pommes, Eragny
1887-1888

La femme au fichu vert
1893

Laveuse dans le jardin d'Eragny
1899

Le bain de pieds
1895

Escalier, coin de jardin à Eragny
1897

Le Pré à Eragny
1895

Le jardin potager et le clocher d'Eragny
1899

Le jardin d'Eragny
1898



28/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres