Les Pérégrinations de Joce

Les Pérégrinations de Joce

Les vignes de Montmartre (le clos de Montmartre) - Paris 18

Du 12ème siècle à la révolution, il existait une abbaye à Montmartre tenue par des abbesses (d'où le nom de la station de métro).

Elles avaient développé des vignes partout.

En 1860, arrive Haussmann. Montmartre est intégré à Paris et devient le 18ème et malheureusement les vignes disparaissent.

A l'endroit des vignes actuelles, il y avait un jardin et une maison où habitait Aristide Bruant. Toulouse Lautrec est venu peindre dans ce jardin et dans la maison à côté Renoir (ce qui est maintenant le musée de Montmartre).

A la mort d'Aristide Bruant, la ville de Paris rachète le lieu. Il est prévu d'y construire des immeubles (nous sommes en 1930).

C'est sans compter sur la mobilisation des habitants du quartier qui s'opposent à ces constructions. 

Le préfet de l'époque les entend et rend le terrain inconstructible.

En 1933 il est décidé d'y planter une vigne et de faire une fête à chaque vendange.

Il est décidé aussi que la vente du vin sera au profit des plus pauvres, ce qui est toujours le cas de nos jours (la bouteille est à 50 € et l'argent

récoltés va aux oeuvres sociales).

Des pieds de vigne sont achetés dans toute la France .

En 1934, c'est la première fête des vendanges et Mistinguette est la marraine de cette fête.

Albert Lebrun, le Président de la République est là aussi.

Mais il n'y avait pas encore de raisin.

Donc on achète du raisin aux Halles et on accroche des grappes avec du fil afin que les parrains puissent les couper.

Et les vignerons de France ont envoyé du raisin afin de faire cette première cuvée pour les plus pauvres.

 

Actuellement, il y a 30 cépages différents. 70 % de ces cépages sont anciens.

On remplace petit à petit les pieds par des vignes venant de Suisse.

Une oenologue s'occupe de cette vigne et il y a aussi un vigneron.

Le vin a longtemps été considéré comme de la piquette mais ce n'est plus le cas actuellement car tout est fait pour que le vin soit

excellent.

 

La récolte de cette année est de 1 950 kg.

La transformation et la mise en bouteille sont faites...... sous la mairie du 18ème (cela ne se visite pas malheureusemet).

 

Chaque vendange a un thème, pour 2016 c'est la liberté.

 

C'est une vigne bio.

Le jardin fait 2 300 m2, la vigne 1 700 m2.

 

Les vignes ne sont pas ouvertes au public. Pendant la fête des vendanges, il est organisé des visites commentées.

Il faut réserver par internet.

 

SAM_0053.JPG


SAM_0054.JPG


SAM_0060.JPG


SAM_0064.JPG


SAM_0065.JPG


SAM_0066.JPG


SAM_0067.JPG


SAM_0068.JPG


SAM_0069.JPG


SAM_0070.JPG


SAM_0071.JPG


SAM_0072.JPG


SAM_0073.JPG


SAM_0074.JPG


SAM_0075.JPG


SAM_0076.JPG
SAM_0077.JPG

 

notre guide/historien, très intéressant
SAM_0079.JPG


SAM_0081.JPG


SAM_0082.JPG


SAM_0083.JPG


SAM_0084.JPG


SAM_0085.JPG


SAM_0086.JPG


SAM_0087.JPG


SAM_0089.JPG


SAM_0090.JPG

 

Le cru de cette année : cuvée de la liberté

Photo 07-10-2016 12 37 24.jpg

 

 

Une feuille de vigne

 

SAM_0100.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 



07/10/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres