Les Pérégrinations de Joce

Les Pérégrinations de Joce

l'Hôtel de Lassay et le Palais Bourbon (Assemblée Nationale) - Paris 07

L'Hôtel de Lassay est, depuis 1879, l'actuelle demeure du Président de l'Assemblée Nationale.

 

Léon de Lassay fit construire cet hôtel particulier de 1726 à 1730.

Il était l'amant de la Duchesse de Bourbon d'où le Palais Bourbon voisin de l'Hôtel de Lassay.

 

Les salons servent à recevoir les personnalités officielles invitées par l'Assemblée Nationale.

 

La pièce la plus importante est le bureau du président de l'Assemblée Nationale, appelé aussi « salon ou cabinet du départ » (salon réalisé par l'architecte Jules de Joly de 1845 à 1848) car le Président part de là, selon un cérémonial très précis datant de la Révolution (examen des principaux points inscrits à l'ordre du jour, annonce de l'ouverture de la séance par la sonnerie placée sur son bureau, sortie du président dans la grande « galerie des Fêtes », précédé de deux huissiers, suivi du secrétaire général de l'Assemblée, accueil du Président à la « rotonde d'Alechinsky » par le commandant du détachement de la garde républicaine qui lui rend les honneurs), pour se rendre dans l'hémicycle.

 

Le Palais Bourbon est le siège de l'Assemblée Nationale.

Le Palais Bourbon et l'Hôtel de Lassay (résidence actuelle du président de l'Assemblée Nationale), furent édifiés simultanément, de 1722 à 1728, sur des terrains acquis par la duchesse de Bourbon en 1720 et dont elle céda une partie à son amant, le marquis de Lassay.

L’État devint définitivement propriétaire du Palais Bourbon en 1827 et de l'Hôtel de Lassay en 1843.

 (source wikipédia)

 

Nous ne sommes pas descendus dans l'hémicycle car il y avait une séance.

Nous avons assisté à cette séance ; nous étions assis au dessus au 1er étage sur des strapontins.

Au 2ème étage, ce sont les journalistes.

 

L'ordre du jour, en présence de Bernard Cazeneuve, Ministre de l'Intérieur, de cette séance était :

Déclaration du Gouvernement, en application de l’article 50-1 de la Constitution, sur le décret du 28 octobre 2016 autorisant la création d’un traitement de données à caractère personnel relatif aux passeports et aux cartes d’identité, suivie d’un débat.

 

Il y a 577 députés élus.

 

Je mets des photos de l'hémicycle prises en 2013.

Il n'est plus possible maintenant de descendre dans l'hémicycle.

 

IMG_0894.JPG

 

 

 

 

 



15/11/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres