Les Pérégrinations de Joce

Les Pérégrinations de Joce

Alphonse MUCHA - Musée du Luxembourg - Paris 06

Alphonse MUCHA est né en 1860 à Ivancice qui se situait à l'époque en Moravie (région faisant partie de l'Empire d'Autriche) ; c'est en République Tchèque de nos jours.

Il devint célèbre  à Paris en 1895 grâce à ses fameuses affiches pour Sarah Bernhardt.

Il a développé un style bien à lui "le style Mucha" très reconnaissable avec des jeunes femmes, des motifs floraux et des couleurs pastel.

Ce sera un style émergeant à l'époque dans les arts décoratifs, l'Art nouveau.

 

Cette exposition vous présente ses affiches bien sur mais aussi toute l'étendue de son travail : sculpture, photographie, décoration....

Ce sont  toutes ses affiches qui me plaisent le plus dans cette exposition ; vraiment très belles.

 

Vers 1900-1910 son travail évoluera vers un art figuratif et épique et vers son rêve d'unité entre tous les peuples slaves avec L'épopée Slave composée de 20 toiles monumentales.

 

Il meurt à Prague le 14 juillet 1939 d'une pneumonie à l'âge de 78 ans, quelques jours après avoir été interrogé par la Gestapo qui s'intéresse à lui du fait de son appartenance à la franc-maçonnerie. Son corps est jeté à la fosse commune. Une plaque commémorative lui est dédiée au cimetière des Grands Hommes de Prague.

 

(sources : plaquette du musée - wikipédia)

 

L'exposition se tient jusqu'au 27 janvier 2019 au Musée du Luxembourg

 

 

 

 

Les affiches de théâtre de Sarah Bernhardt

détail du bracelet que Sarah Bernhardt fit réalisé par un joaillier

Les affiches publicitaires

Dans les années 1890 l'affiche occupe une place centrale dans la culture visuelle grâce au perfectionnement de la lithographie en couleur et au développement de la publicité.

En 1896, Mucha signe un contrat avec l'imprimeur Champenois.

Il produit également des panneaux décoratifs ; ce sont des affiches sans texte.

Au cours des années suivantes, ses affiches circulent dans toute l'Europe et le style Mucha est synonyme de l'Art nouveau.

 

en 1896, Mucha commence à travailler pour la célèbre biscuiterie Lefèvre Utile (qui a créée les petits "lu" de notre enfance)
Ce dessin est prévu à l'origine pour le calendrier LU de 1897.
on y voit une jeune fille portant une couronne de blé et de coquelicots rouges qui propose une assiette de gaufrettes

Compagnie ferroviaire PLM Monaco - Monte Carlo

Zodiaque : ce dessin est initialement conçu pour le calendrier 1897 de l'imprimeur Champenois.
Le thème (le fonctionnement harmonieux de l'univers) s'exprime dans les douze signes du zodiaque

Rêverie

Le Printemps

L'Eté

L'Automne

L'Hiver

Mucha le cosmopolite

En 1900, Mucha est un maître de l'affiche et le décorateur le plus recherché de Paris (et le plus copié !).

Il participe au projet en lien avec l'Exposition Universelle de Paris en 1900. Il décore notamment le pavillon de Bosnie-Herzégovine, région annexée par l'Empire Autriche-Hongrie depuis 1878.

 

Ensuite il développera une épopée qui dépeindra les joies et les peines de tous les peuples slaves : l'Epopée Slave.

De 1904 à 1909,Il se rendra cinq fois aux USA pour lever des fonds nécessaires à son projet.

En 1909 un industriel de Chicago, Charles Richard Crane accepte de le financer.

 

 

Affiche pour le pavillon autrichien à l'Exposition Universelle de Paris

Dessin ayant servi de menu au banquet officiel

Portrait de Maude Adams, actrice américaine

Vierge au Lys
Ce tableau devait décoré une église à Jérusalem mais le projet fut abandonné

Mucha le patriote

Affiche pour la chorale des professeurs moraves

Femme dans le désert

Dessins du vitrail de la Cathédrale Saint-Guy (ou Saint-Vitus) à Prague



14/09/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres